Lisbonne est synonyme de lumière dorée, d’effervescence multiculturelle et de coups de coeur culinaires assurés. Cette ville vallonneuse a un charme particulier qu’il faut vivre pour en saisir la grandeur et la simplicité. C’est qu’il fait bon vivre dans cette ancienne cité qui fut le point de départ de tant de grands explorateurs par les siècles passés.

La beauté de voyager au Portugal, c’est qu’on peut se payer la traite sans pour autant se serrer la ceinture: le coût de la vie y est plus bas que la majorité des pays européens et sa situation géographique en fait une destination riche en histoire, culture et fruits de mer (-yé-).

Voici donc quelques adresses peu coûteuses qui valent le détour, toutes repérées avec mes humbles jumelles de curieuse en visite. Voici des activités, arrêts gourmands et lieux festifs coups de coeur pour une escapade autant mémorable qu’abordable dans la ville aux toits orange.

1- Découvrir les trésors du quartier Alfama et de son marché aux puces hebdomadaire.

Alfama, c’est un de ces quartiers qui nous donnent l’impression qu’on est dans un film. Allez-y tôt le matin ou hors-saison pour éviter les vagues de touristes et perdez-vous à pied dans les dédales de rues étroites. Une bonne paire de chaussures et une bouteille d’eau sont de mise! Les mardis sont particulièrement amusants comme les rues du Campo de Santa Clara sont exceptionnellement fermées pour donner lieu au sympathique Feira da Ladra (Marché de la Voleuse), réel paradis de la brocante où on peut faire de jolies trouvailles pour très peu.

2- Profiter de la vue et de l’ambiance au cafe da Garagem.

Repère bien caché, le Teatro (théâtre) da Garagem a été construit à flanc de montagne non loin du Castelo de San Jorge. On y accède par la rue Costa do Castelo. Le véritable attrait de cet endroit un peu reclus est à l’étage inférieur de l’entrée. Alors qu’on descend les marches, on aperçoit non sans surprise tout un pan de fenêtres donnant sur une vue à couper le souffle de la métropole. La beauté de la chose, c’est que cette serre est un café chaleureux où on peut travailler en paix ou prendre le thé entre amis. Un véritable oasis de tranquillité.

3- Tout goûter au Time Out Market.

Parlant de délices à bas prix, un des incontournables où vous vous retrouverez sûrement par la force des choses est le Time Out Market. Plusieurs des meilleurs chefs de la ville y ont ouvert un kiosque qui permet de découvrir et goûter quelques-uns des plats signatures des meilleurs adresses de Lisbonne. Tout ça réuni à un seul et même endroit! Je vous suggère de goûter aux palourdes à l’ail chez Trincas, au hamburger au saumon chez O Prego da Peixaria et repartez avec une ou plusieurs cannes de sardines de chez la Conserveira de Lisboa.

4- Se dépayser dans le quartier la multiethnique Mouraria.

Mouraria est un des quartiers les plus intéressants de Lisbonne. Ce quadrilatère est féerique de par ses rues foisonnantes d’activité qui ont accueilli à travers le temps des gens venus notamment de l’Afrique et du Moyen-Orient et qui ont vu naître le fado. Profitez-en pour faire un peu lèche-vitrines dans la jolie boutique A Vida Portuguesa qui regorge de produits originaux de qualité faits au Portugal. La meilleure adresse pour faire une razzia de cadeaux si votre petit cochon le permet!

5- Déguster la mer chez Ramiro

Avis à tous les amateurs de fruits de mer dans la salle, c’est chez Ramiro que vous accéderez au nirvana. Le menu regorge d’une variété époustouflante de prises fraîches du jour: c’est la fête aux crabes, huîtres, pouce-pieds et coquilles de toutes sortes. Cette salle à manger est très agréable pour savourer ces cadeaux de la mer dans une ambiance sans prétention. Pas bête d’y aller pour le lunch pour éviter le line-up en soirée!

6- Faire un petit détour grandiose dans São Bento

Le quartier São Bento est le quartier des brocantes par excellence. Prenez le temps de trotter sur la rue du même nom entre les boutiques O Cocho et Depósito da Marinha Grande et vous y trouverez une multitude de magasins de meubles et d’objets antiques intéressants. Arrêt obligé sur la rue transversale Nova da Piedade où se trouvent quelques arrêts gourmands notoires: La Pizza Nana connexe à Nannarella, une gelateria aux saveurs surprenantes et excellentes. De l’autre côté de la rue se trouve le petit Mercado de São Bento, charmant endroit pour prendre un café ou s’acheter quelques tranches de pata negra pour emporter. J’ai faim.

7- Fêter dans un parking

Ce ne sont pas les bars qui manquent au centre-ville de Lisbonne et dans le quartier de Bairro Alto. Il est très agréable de s’y promener en soirée sans objectif fixe et de se laisser transporter par le hasard. Une adresse qui mérite une mention est cependant le Park. Vous devrez travailler un peu pour trouver sa localisation et même son entrée, mais ce rooftop est un petit bijou où on peut autant déguster un verre en jasant de questions existentielles en regardant Lisbonne vue de haut que danser jusqu’aux petites heures sur une piste de danse enlevante. Il n’y a pas de dresscode comme tel, mais un beau p’tit kit ne peut pas nuire si vous voyez ce que je veux dire!

8- Loger à The Independente Hostel & Suites.

L’endroit par excellence pour se loger à bas prix, tout en vivant l’expérience architecturale du vieux Lisbonne et en étant à distance de marche de presque tout, c’est incontestablement The Independente Hostel & Suites. Ce magnifique établissement offre autant des places dans des dortoirs propres et sécuritaires que quelques chambres privées à plusieurs centaines d’euros la nuit, ce qui fait que vous pourrez vivre une expérience à moitié luxueuse, mais 100%  exquise.

9- Prendre un shooter de Ginja en pleine rue

Plusieurs producteurs de cette fameuse liqueur de cerises ont pignon sur rue à Lisbonne. Personnellement, j’ai goûté à ce divin nectar au petit kiosque A Ginjinha non loin de la Praça Rossio.  Le premier petit verre était tellement délicieux et peu coûteux qu’on a décidé de s’en prendre un deuxième et j’ai fini par repartir avec la bouteille.

10- Flâner aux parc et musée de la fondation Gulbekian

Besoin d’une bouffée de culture ou d’une petite pause du grouillant centre-ville? Direction parc Gulbekian. Endroit de prédilection pour les Lisboètes le dimanche, le parc Gulbekian et ses deux pavillons qui abritent un musée d’histoire antique et un d’art moderne portugais est le résultat du visionnaire Gulbekian, un oligarche du pétrole qui fut fortune dans les années 20. L’aménagement des jardins transporte les visiteurs le long de multiples sentiers qui leur font découvrir des sections botaniques inspirées de différentes parties du monde. Mention spéciale pour le pavillon d’art moderne dont la collection est majoritairement constituée d’oeuvres d’artistes portugais et qui donne une vision sur le XXe siècle d’un point de vue local et artistique.

Commentaires